Diabètes Monogéniques (MODY)

 Fiche Unité Fonctionnelle :

UF de Génétique des Maladies Métaboliques et des Neutropénies Congénitales

 Documents spécifiques :

Quand et pourquoi rechercher un diabète monogénique ?
Fiche renseignements cliniques Diabète MODY
Clinical utility gene card for MODY, EJHG, 2014

 Documents généraux :

Fiche de prescription des analyses génétiques
Modalités de prélèvements et d’envoi
Réglementation Diagnostic génétique - Principaux textes
Délais de rendus de résultats
Consentement Diagnostic Prénatal
Consentement Postnatal

Autres pathologies Endocrinologie :

  • Néoplasies endocriniennes multiples de type II
  • Hypercholestérolémie familiale
  • HypoHDLcholestérolémies isolées
  • Maladie de Tangier
  • Déficit en LCAT
  • HyperHDLcholestérolémies
  • Diabète Mitochondrial
  • Diabète Monogénique et Atteinte Rénale (MODY 5 - RCAD)
  • Diabètes Monogéniques (MODY)
  • Hyperinsulinisme Congénital
  • Hyperplasie Congénitale des Surrénales par Déficit en 21-hydroxylase
  • Gènes impliqués :

    - GCK -
    - HNF1A -
    - HNF4A -
    - HNF1B -
    - ABCC8 -
    - KCNJ11 -
    - INS -

    Description

    Les diabètes monogéniques représentent 1 à 2% des cas de diabète. Le diagnostic moléculaire est orienté par une description précise du phénotype pour le cas index et ses apparentés diabétiques. Du fait de la variabilité d’expression clinique, en particulier dans les formes monogéniques de l’adulte (diabète MODY), des recommandations ont été établies au niveau européen pour guider le diagnostic moléculaire (Ellard S, Bellanné-Chantelot C, Hattersley AT, European Molecular Genetics Quality Network (EMQN) MODY group. Best practice guidelines for the molecular genetic diagnosis of maturity-onset diabetes of the young. Diabetologia 2008 ;51:546-53.).

    La reconnaissance d’un diabète monogénique est importante car elle permettra d’établir un pronostic, d’adapter le suivi clinique et la prise en charge thérapeutique et de proposer un dépistage familial et préventif aux apparentés susceptibles d’être porteurs de la même anomalie génétique. Pour en savoir plus, consulter les deux articles ci-contre : Quand et pourquoi rechercher un diabète monogénique ? et Clinical Utility gene card for MODY.

    Diagnostic moléculaire
    Nous réalisons désormais le diagnostic moléculaire des diabètes monogéniques chez un cas index par une méthode de séquençage de nouvelle génération (Next Generation Sequencing ou NGS) appliquée à 7 gènes GCK, HNF1A, HNF4A, HNF1B, ABCC8, KCNJ11 et INS regroupés dans un unique panel. Cette analyse est complétée par la recherche de réarrangements (délétion ou duplication) par PCR quantitative.

    Pour que cette analyse puisse être réalisée, il est indispensable que le prélèvement du cas index soit systématiquement accompagné de :
    - la fiche de prescription

    - un consentement où ne figure aucune mention de gène : seule la pathologie "diabète génétique" ou "diabète MODY" doit être indiquée (voir Consentement pour un diagnostic post-natal ci-contre)

    - la fiche de renseignements cliniques (voir Fiche clinique diabètes monogéniques ci-contre ou ci-dessous) ou un compte-rendu détaillé de consultation

    - l’arbre généalogique indiquant pour les apparentés diabétiques l’âge de survenue du diabète, l’existence ou non d’un surpoids au diagnostic du diabète, le traitement en cours (regime, ADO, Ins) et les éventuelles atteintes associées.

    Le diagnostic moléculaire chez les apparentés d’un cas index sera réalisé avec la méthode de séquençage Sanger.

    Praticiens responsables
    Dr. Christine Bellanné-Chantelot
    christine.bellanne-chantelot@aphp.fr
    Dr Cécile Saint-Martin
    cecile.saint-martin@aphp.fr





    (C) Centre de Génétique 2007 | Webmaster | Crédits